Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Savoirs traditionnels > Le pointu & le pescadou

Le pointu & le pescadou

 

Articles

La girelle

La girelleLa girelle
Mieux la connaître pour mieux la pêcher.
La girelle, scientifiquement dénommée « Coris Julis », abonde sur nos côtes. Elle est des plus pêchées et demeure d’ailleurs le poisson traditionnel de la pêche à la palangrotte. La girelle vit près des côtes, sur des fonds de roche, dans les prairies et dans les herbiers de posidonie. Elle s’enfouit dans le sable la nuit, même parfois dans la journée pour se protéger.
Nous distinguons 3 types de girelle :
La girelle femelle, la plus petite en taille, (...)

Lire la suite

Livre d’or

Lire la suite

Pescadous & frottadous

Refrain
Les pescadous de la Martiale
Sont des vieux loups que rien n’égale
Ils iraient n’importe où dans la rafale
Ce sont des casse-cou dans leurs youyous
De la sardine au plus gros squale
Dans leurs filets ils prennent tout
Les pescadous de la Martiale
Sont les plus forts de tous, les pescadous.
1er couplet
Du pôle sud au pôle nord
Dans chaque petit port
Il est sans nulle erreur
Pour bien pêcher de bons pêcheurs
On en trouve partout
Jusque chez les Zoulous
Les plus forts malgré (...)

Lire la suite

Les pêches traditionnelles & artisanales

La palangre
Le quai principal de Sanary s’appelait jadis le quai des Palangriers : c’est dire l’importance de cette pratique.
Cette méthode de pêche ancestrale comprend des avançons régulièrement écartés et accrochés à une ligne mère, le tout méticuleusement rangé dans des paniers aux fins de conserver l’ordre indispensable à la bonne pose de la palangre. Des sardines, des crevettes, des piades, des tentacules de poulpes … assurent l’appât. La longueur des avançons, leurs espacements et la taille des (...)

Lire la suite

Le sardinaïre

Les pointus de Sanary et le métier de Sardinaïré
Le pointu est une embarcation bien adaptée à la pêche aux sardines de prime (sardines capturées à la nuit commençante) ou d’aube (sardines pêchées au lever du soleil).
Plusieurs pêcheurs, alors nommés sardinaïré , pratiquaient cette pêche particulière à Sanary. Le sardinal (nom du filet) était roi et prioritaire par rapport aux autres pêches comme le trémail ou l’entremaille.
Cette pêche se pratique par beau temps, souvent après 2 jours de mistralade ou (...)

Lire la suite

Mots-clés

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le mercredi 15 novembre 2017