Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Savoirs traditionnels > Le pointu & le pescadou

Le pointu & le pescadou

 

Articles

La pêche aux filets

La pêche aux filetsLes pointus de Sanary et la pêche aux filets
Le pointu était un outil parfaitement adapté à la pêche aux filets, pêche pratiquée par les Sanaryens en fonction des époques, du temps, des poissons recherchés.
Peuvent notamment être rappelés :
La battude : Filet mis à poste pour la nuit, en forme de point d’interrogation pour dérouter le poisson et le pousser à s’emmailler. Il est posé sur des fonds d’herbier pour la recherche des rougets, bogues, sars, saupes, séverans et oblades. La battude se (...)

Lire la suite

La salade du port

La cueillette de la salade dans le port
Une salade, plus précisément nommée laitue de mer qui est une algue verte marine (dont le nom scientifique est Ulva alvéca), était abondante dans le port de Sanary où elle trouvait des eaux riches en matière organique propre à son développement.
A une époque où la glace fabriquée et conservée dans les glacières de la Sainte-Baume coûtait fort cher, cette salade de mer, récoltée et vendue à tous les poissonniers, maintenait le poisson au frais ; certainement moins (...)

Lire la suite

La pêche aux paniers

La pêche aux gireliers, à l’embornier ou aux piadiers
Les pêcheurs de Sanary avec leurs pointus ont longtemps pratiqué la pêche à partir de nasses (le panier… disaient ils), notamment à l’embornier (sorte de jambin long et tubulaire avec lequel ils prenaient principalement des congres - fielas en provençal - et des murènes. Ces poissons, attirés et rendus fous par le tentacule de poulpe accrochée à la « busque » de l’embornier , se jetaient dans le panier
Chaque nasse était évidemment adaptée aux (...)

Lire la suite

Mots-clés

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le vendredi 12 mai 2017