Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Logo du site

Accueil > Quai des mots > Lexique > Lettre A

Lettre A

A alfa
IMG/mp3/Morse_A-2.mp3


J’ai un scaphandrier en plongée ; tenez-vous à distance et avancez lentement”.

- ababouiné

─ Se dit d’un voilier qui est immobilisé en pleine mer par défaut de vent.
synonyme moderne : encalminé

- abattage

JPEG - 82.1 ko
Abattage en carène, à terre.
Bette FINE, 2010.
JPEG - 132.3 ko
Abattage en carène, à flot.
XVII° siècle

─ Opération par laquelle on fait coucher un bâtiment sur le côté pour amener au-dessus de l’eau la moitié de sa carène ou une partie de cette moitié. On fait alois les réparations nécessaires. Dans ce cas, on dit que le navire est abattu en carène, viré en carène ou simplement abattu. (DaM - De Bonnefoux  )

- abattre - -

─ En navigation à voile, changement de cap du bateau qui éloigne sa proue de la direction d’où vient le vent. La bateau fait alors une abattée.

  • abattée : C’est le mouvement de rotation que fait un vaisseau lorsque l’avant code ou obéit à la direction du vent. (EDDA  )

- abord - -

─ Dispositif de débarquement. Lieu de la rive où les bateaux peuvent aborder, cale de débarquement. (TLFi  ).

─ Sur le côté d’une coque de navire. (TLFi  ).

- abraquer <->

─ Haler vivement et sans effort, de telle sorte que la résistance ne sente pas la puissance. On abraque main sur main, on abraque le mou ; mais dès que l’effort ou la résistance se font sentir, on n’abraque plus, on hale. (RPM  )

─ Tirer à bras. ,,Haler à la main un cordage mou, lui donner un peu de tension pour qu’il ne soit pas en bande. On abraque le mou d’une aussière, d’un bras, d’une écoute ; on abraque le balant d’une manœuvre. On dit plus souvent embraquer. (TLFi  )

- abreuver - abéura

GIF - 205.5 ko
Bette FINE à l’abreuvoir, "en papillotte"

─ Introduire de l’eau dans un bâtiment avant de le lancer pour s’assurer qu’il est bien joint, ou pour faire gonfler le bois afin de rendre le navire étanche. (DaM - De Bonnefoux  )

- accore - -

─ En parlant d’une côte, d’un littoral] Qui présente une brusque dénivellation au-dessus et au-dessous des eaux. (TLFi  ).

─ "C’est ce que le Languedoc dit Ribe taillade, et le Normand la coste en pic ou à pic, Ripa caesa ad perpendiculum, Dont le contraire est, Ripa decliuis, Qui va en talu, Selon ce on dit en termes de marine, La mer est escore en telle coste. c. la coste est taillée à plomb, et partant la mer ou abbord de l’eauë y est haut, creux et profond, comme sont les ports et havres de mer esquels du navire on descend et descharge-on en terre par une planche portée sur les bords du vaisseau et de la terre ". (Nicot 1606 dans TnJN  ).

- accoster - arramba

─ Venir se placer le long et à côté de... Accoster un quai, une côte, un vaisseau. (TLFi  ).

- agrès - -

─ Matériel mobile nécessaire à la manœuvre d’un navire : voiles, vergues, cordages, câbles, pouliage, etc...(TLFi  ).
Synonyme gréement
Antonyme : apparaux

- aiguillot - -

─ La partie mâle de chacune [des] ... ferrures [du safran d’un navire] ou aiguillot est fixée au gouvernail ; la partie femelle ou fémelot est tenue sur l’étambot. (TLFi  ).

- air - èr, aire

─ L’homme de mer considère l’air sous trois rapports : sous celui de la salubrité, voyez ventilateur ; sous celui de la pression : voyez pompe et baromètre ; enfin, sous celui de sa vitesse, voyez vent. ...(RPM  ).

- allégeance - -

─ Handicap en temps, imposé à certains yachts participant à une régate, à une course croisière, de manière à égaliser les chances de tous les concurrents, quel que soit leur tonnage ou leur gréement (de manière à venir en aide aux plus lourds). (TLFi  ).

JPEG - 72.8 ko
St Nazaire 1897 - course sans allégeance

- amant - amant

─ Tirant de la drisse servant à soulever l’antenne d’un gréement latin, passant dans un réa en tête de mât et relié à un fort palan, la guindaresse, fixé au pied du mât.

- amarre - barbeto

─ Chaîne ou cordage servant à attacher un navire à un point fixe (quai, bouée, autre navire...) ou à le haler dans un port. (TLFi  ).

- amener - aduire ,

─ Dans la marine à voiles : Tirer à soi, faire descendre (par un mouvement vertical) (TLFi  ).
On amène un pavillon, une voile, une vergue.
Antonyme : hisser.

- amure

─ On appelle point d’amure le point inférieur par lequel une voile est fixée au bateau....P. ext. ,,Direction d’un navire à voiles par rapport au vent d’après son amure...
Amure(s) à bâbord, à tribord, bâbord tribord amure(s). Le vent venant de gauche, de droite (TLFi  ).

JPEG - 128.1 ko
Points d’amure de mestre et de polacre

- ancre - lou ferré

JPEG - 26 ko
Ancre à jas de bois

─ Pièce d’acier qui fait partie du gréement et qu’on laisse tomber à l’aide d’une chaîne ou d’une aussière au fond de l’eau, où elle s’accroche de manière à retenir le bateau. (TLFi  ).

  • ancre à jas : c’est l’ancre traditionnelle, constituée d’une verge, de pattes qui s’accrochent au fond et d’un jas "pièce, fixe ou mobile, placée perpendiculairement à la verge à son extrémité libre et destinée à faciliter l’accrochage des pattes au fond" (TLFi  ).
  • ancre de poste, ancre à poste : ancre rangée à bord, prête à servir.
  • pied d’ancre : mouiller un pied d’ancre signifie laisser filer juste assez d’ancre pour qu’elle touche le fond, la chaîne est alors à pic. Il s’agit d’un mouillage précaire, provisoire.
JPEG - 28 ko
Ancre à poste
  • mouiller l’ancre - escampa lou ferre
  • lever l’ancre - sarpa

- angéline - angeline

─ Terme provençal. Voile de flèche des bateaux méditerranéens à antenne. (GTM  ).

- anguillet

─ Découpe ménagée dans les membrures de fond de la coque (varangues) permettant à l’eau de s’écouler vers le point le plus bas afin d’y être écopée ou pompée.

- antenne - enténo

GIF - 194.9 ko
Gilbert tenant le car de l’antenne du pointu ANAIS

─ Mot des Levantins, pour signifier une vergue. (Diderot  ).

─ Longue vergue inclinée servant à soutenir la voile triangulaire de certains bateaux. (TLFi  ).

─ L’antenne est composée de deux parties, l’une basse (le car) et l’autre haute (la penne), assemblées par une rousture ; voir ces mots.

- apiquer - -

─ Mettre à pic, rendre vertical . (TLFi  ). Exemple ; apiquer l’antenne.

- à-plan

─ Un se met à-plan quand on s’assied dans le fond d"une embarcation pour en augmenter la stabilité. (DaM - De Bonnefoux  )

- appareiller - -

─ (intransitif) Quitter le port ou le lieu d’un mouillage. (TLFi  ).

─ (transitif) Appareiller un bateau : Préparer un bateau pour la navigation. / Appareiller une ancre : La préparer pour le service qu’elle doit rendre à un moment donné. / Appareiller une voile : Déployer cette voile, et la présenter au vent de telle sorte qu’elle fonctionne convenablement. (TLFi  ).

- arbre - aubre.

─ Mot vernaculaire pour désigner le mât des bateaux latins. (GTM  ).

─ Se dit des mâts des bâtiments latins : arbre de mestre, arbre de trinquet.. (DaM - De Bonnefoux  )
Sur un pointu, l’arbre est plus court que la coque (4/5ème environ).

JPEG - 175 ko
Arbre d’un gréement latin
  • arborer - arbora

─ Dresser le mât. (TLFi  ).
─ Hisser, déployer une voile, un pavillon (TLFi  ).

- armer - arma

Armer un navire. Le pourvoir du personnel, du matériel et des approvisionnements nécessaires à la navigation que doit effectuer ce navire. (TLFi  ).

  • armateur - armejaire

─ Celui qui, propriétaire ou non, arme, c’est-à-dire équipe ou fait équiper un ou plusieurs navires soit pour le transport des marchandises ou des passagers soit pour la pêche maritime. (TLFi  ).

  • armement -

─ Action de donner à un bâtiment tous les moyens en homme et en matériel pour lui permettre de prendre la mer et de s’acquitter de sa mission. (TLFi  ).

- armogan -

─ Se dit d’un beau temps fait. (DaM - De Bonnefoux  )

On a laissé passer l’armogan. Les pilotes se servent de ce mot pour dire le beau temps, qui est propre pour naviguer. Il n’est en usage que dans la mer Méditerranée. (Diderot  )

- arrondir -

Arrondir un banc, un cap, une île, un rocher, une terre, etc. Contourner à distance un relief qui présente un danger pour la navigation. (TLFi  ).

- assiette - -

─ très utilisé dans la marine depuis 1694 : on dit d’un navire qu’il a une bonne assiette lorsqu’il est stable sur l’eau, dans ses lignes de flottaison (MNM)

─ "Quand le vaisseau arrimé, mâté, gréé, a trouvé la situation la plus avantageuse qu’il puisse avoir pour bien porter a voile, sous toutes ses voilures, on dit qu’il est bien dans son assiette, comme on le dit d’un homme dispos, bien portant et sain d’esprit aussi bien que de corps . (JAL).

- assurer- segura, assolida

─ Rendre inamovible une pièce non solidaire d’une autre et mobile. Amarrer solidement. (TLFi  ).

- aterrir -

─ Prendre terre. (TLFi  ).
S’approcher d’une terre après une traversée.

- aussière -  ?

─ Cordage de gros diamètre servant à l’amarrage ou au remorquage du bateau.

- aviron - remo

─ Instrument de bois rond par la poignée & plat par le bas, & dont on se sert pour faire aller sur l’eau un bachot ou une nacelle. (Diderot  )

─ Mot par lequel les marins désignent la rame ou l’espèce de longue pelle en bois qui, ayant appui sur le bord et étant mise en action, fait effort dans l’eau pour imprimer un mouvement à un bâtiment ou à une embarcation. (DaM - De Bonnefoux  )

─ Instrument de bois, en forme de pelle allongée, qui fixé à l’embarcation, sert à la manœuvrer (TLFi  ).


Naviguez dans le lexique en cliquant sur la première lettre du mot recherché
A A B B C D D E E F F G G H H I I J J K K L L M M
N N O O P P Q Q R R S S T T U U V V W W X X Y Y Z Z


GIF - 8.8 ko
A
GIF - 10.1 ko
P
GIF - 9.4 ko
S

Site réalisé avec SPIP | Squelette BeeSpip

Mis à jour le mercredi 4 octobre 2017